• C'est vrai et l'amour dans tout cela ?

    Dans ce monde de merde,dans cette société d'uktra consommation,de mercantilisme à tout prix,de "si je peux vendre ma mére,histoire d'avoir une promotion,d'avoir un appartement plus grand,de posséder un canappé cuir pleine fleur pur peau de zébu d'angle de 22 places,aprés tout ma reum je ne l'ai pas choisi.

    Dans cette société où l'égoisme,l'égocentrisme,l'égotisme,le nombrilisme,le narcicisime,le tasvucommejesuisbeautisme sont des qualités primordiales,premiéres,normales,moi,l'homme des caverne je revendique ma sensibilité,voir ma sensibilerie,ma part de féminité,ma faiblesse,mon romantisme et toutes ces tares rédibitoires que fuient le plus grand nombre d'entre nous comme la peste.Je le leur rend bien en les fuyant,eux (ces soit-disant humains),comme la peste;

    Ma caverne ,proportionnellement à leurs demeures,ruiselle d'humilité,d'humidité;c'est à dire de cet élément aqueux qu'est l'eau,ce truc tout con que l'on nous connaissons depuis la naissance et que nous utilisons à tort et à travers.Suffit pour cela de tourner un robinet...Dans cette eau de ruissellement,il n'y a pas que les célèbres atomes H2O mais rien d'autres que l'humanité,la simple,la pure,la vraie.

    Alors quand on sait que des millions d'entre nous crévent de ne pouvoir en avoir suffisament pour,ne pas vivre,mais pour survivre,que des milliers en meurent tous les jours,les mômes les premiers et que chez nous d'aucuns tapent le scandale dans l'hypermarché (qui ils ont rejoint en bagnole parque il se trouve quand même à 458 mètres de chez eux (faut pas déconner quand même...) et de plus ils ont du attendre presque 2 minutes sur le parking,en faisant tourner le moteur,tout parceque l'autre vieux con mettait un temps fou à quitter LEUR place de parking,celle qui est le plus proche de l'entrée du "mago" (bah parce que ces cons là du magasin refusent que l'on rentre avec sa bagnole dans la galerie marchande !)) sous prétexte que la marque,que dis-je LEUR marque préférée d'eau minérale est en rupture de stock et bien moi,triste sir des cavernes,je me contente avec délectation sensuelle de ces quelques gouttes de cette eau gorgée d'humanité !

    Et dans ces quelques gouttes un ingrédient d'une extraordinaire pureté s'est glissé en moi...

    Un ingrédient que j'avais goùté il y a de nombreuses années et à plusieurs reprises.Mais j'étais jeune,bête,immature,idiot,vil et sot;bref un petit con.(Longtemps je fus un petit con puis je devins un jeune con,un grand con,un sale con et désormais je suis un vieux con)

    Bref j'ai consommer ce doux nectar avec avidité,tel un gougnafier,m'en empiffrant,me saoulant,quelque fois,littéralement la gueule au point d'en gerber comme un pas propre.

    Depuis de longues années j'étais devenu abstinent.Abstinent total.Abstinance que je prétendais de choix mais en fait subie...

    Je me disais que ses douces effluves,ses parfums ennivrant,ses délicates sensations,ne me seraient plus jamais accordeés,que tout cela ne faisait plus et définitivement partie de ma vie...

    Et bien non.

    Que nenni.

    Je m'étais fourvoyé,bon de cela j'ai l'habitude.

    Et puis voilà ,patatras,cela me tombe sur le coin du rable.

    Et,ouais,les aminches l'homme des cavernes est tombé amoureux.Comme quoi sous l'épaisse couche de poils hirsutes,il y a un petit coeur qui bat !

    Elle s'appelle Hélène.

    Forcement elle est belle ,douce,délicate,délicieuse,drôle (la première femme à me faire rire autant,et pourtant dans le domaine de la poilade je suis plutôt difficile),charmante,fine,intelligente,spirituelle,cultivée,sensuelle (humm...) et encore quelques tonnes d'autres choses qui me font toucher le nirvana (pas le groupe de rock,hein).

    Alors voilà,je sais que je ne suis ni le premier,ni le dernier,que nous n'avons rien inventé ,que vous en tamponnez le coquillard mais je m'en fous un peu,pardon aux rares qui sentent ne serait qu'un peu un petit truc dans leur coeur en lisant ces lignes, car j'avais juste envie de le dire au monde...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique